Le Parc des Plénesses va poursuivre son développement

En ce début d'année, c'est avec grand plaisir que nous vous faisons part de la communication suivante de la SPI au sujet d'une prochaine extension du Zoning des Plénesses. Cette bonne nouvelle est, entre autres, le résultat de nombreuses sollicitations par le Plénesses Club, qui ont permis de débloquer la situation et de lancer les démarches de cette extension nécessaire pour le futur des entreprises locales. Nous vous souhaitons une bonne lecture et une excellente année 2019 qui commence sur les chapeaux de roues ! 

"Le parc d’activités économiques des Plénesses développé par la SPI, agence de développement pour la province de Liège, est situé sur les communes de Thimister-Clermont, Dison et Welkenraedt.

Aujourd’hui, le succès de ce parc n’est plus à démontrer, en effet, les Plénesses ce sont :

-181 hectares accessibles et équipés

-162 entreprises s’y sont développées, générant 2850 emplois

-Le parc est aujourd’hui occupé à 95.8 pc

Autrement dit, le parc des Plénesses devient victime de son succès et nous devons y envisager l’avenir en bonne intelligence avec les offres SPI qui y sont attenantes (Battice, East Belgium Park etc.). Un avenir qui se trace à moyen et long terme.

C’est pourquoi, la SPI travaille à la valorisation de 4 hectares (déjà propriété SPI) sur le site afin d’augmenter l’offre aux Plénesses. Une valorisation qui passera par l’obtention d’un permis d’urbanisme et l’ouverture de voiries avant de pouvoir démarrer des travaux d’équipement. Une mise à disposition de ces 4 hectares équipés peut-être envisagée dès 2021-2022.

Dans un deuxième temps, un développement plus conséquent du parc, afin de répondre aux nombreuses demandes aux Plénesses, est étudié par la SPI. Ce développement passera par plusieurs étapes successives, tant administratives (permis, autorisation, arrêtés de diverses instances, marchés publics…) que techniques (études, analyses, …), avant d’accueillir les premières entreprises.

Cette deuxième phase passera par une modification du plan de secteur. En effet, les terrains du projet des Plénesses, retenus par le Gouvernement wallon dans le cadre du Plan Prioritaire 2, doivent être affectés en zone industrielle ou mixte. Dès cette année, la SPI sollicitera donc auprès du Gouvernement wallon une nouvelle affectation à ces terrains. Suivront les procédures habituelles de reconnaissance de zone, de sollicitation de permis et d’ouverture de voiries, d’acquisition des terrains et alors d’entame des travaux.

Ce second développement des Plénesses pourrait alors aboutir à une offre commerciale pour 2030.

Le saviez-vous ? La SPI dispose d’un logiciel intelligent appelé Léodica qui mesure le niveau de performance territoriale d’une entreprise, autrement dit sa dimension structurante pour le territoire.

En moyenne, on compte que 66 pc des entreprises sur les parcs SPI sont structurantes, un chiffre qui gonfle à 80 pc sur le parc des Plénesses. En somme, un chiffre qui indique la qualité de l’écosystème présent sur le parc du pays de Herve et son intérêt de poursuivre son développement."